Editos

Edito 2012

Hell-eau ça baigne mes poulets ou bien ça rou-coule. Parce qu’avec toutes ces fusions, j’ai l’impression d’avoir mon croupion sur une coot coot minute, et ne plus savoir à quel oeuf me vouer. Car moi le Coq, j’aime bien fusionner avec vous mes poules, mais là j’ai l’impression d’être dans une vraie partouze. Ca fusionne de partout, et tell’ment qu’j’ai peur qu’nos blancs d’ici fusionnent d’avec les jaunes de Foukouchima.
D’jà qu’là-bas y’a un rat-d’marais qu’a fusionné d’avec le Parkinsson et qu’ça en a fait trembler plus d’un, j’voudrais pas m’mouiller pour des plumes.
Cool-coule la fusion, même à Patadorf y z’ont fait fusionner deux d’leurs ronds-points, peut-être pour mettre les points sur les n’i... d’poules. Bon c’est mieux qu’des poulets couchés, heu... des gendarmes... Mais eux aussi y veulent fusionner d’avec ceux d’l’arc jurassien. Des flèches en puissance donc ! Mais des gendarmes qui fusionnent qu’est-ce c’que ça va nous donner si y s’accouplent ? Des pous-sains ou des poux-laids ? J’pense qu’ça dépend si l’époux-l’est ou si elle è-poussette avec les plume-aux-tes.
A part ça, cool-coule la route silencieuse qui traverse notre bled. L’é-talons d’ces dames font plus de bruit sur l’trottoir qu’les chevaux qui font avancer vos pare-chocs sur c’goudron muet, et si vous renversez un piéton, qui n’vous a pas entendu v’nir, même ce nouveau revêt’ment absorbe ces gémissements. Donc moins de nuisances pour les riverains. C’est le s... top du dernier cri...
Alors cool-coule ce carnaval de l’eau-de-vie de là, parce que sam-di d’m’imbiber dans c’t’halle-cool dans c’t’halle-en-big... qu’y dise-t’ille, est en fête, juste pour y fusionner avec d’autres fou-s’y-on-y-ait.
Vous avez pas tout compris, r’commencez d’puis le haut, vous en aurez pour votre liquide.
Bon là, j’ai bousillé toute la place qui m’était réservée pour c’t’édito, mais pour 2013, j’vous promets une redi-fusion... communale.
En attendant la fin du monde de c’21 décembre, abreuvez-vous de c’carnaval.Si on veut s’la couler douce avec une mauvaise compagnie qu’on a-Costa et bin j’tez-vous à l’eau et partez en croisière, y’a des bons prix actuell’ment: 3 pour 2 ! Trois qui partent deux qui r’viennent.
Donc il faut opter pour ma compagnie mes poulets, car moi coq-ue solide. Laissez-vous m’ner en bateau et j’vai vous faire mouiller à bon port mes poules, si mon sextant... n’a pas capoté. Mais à un noeud, j’tiens l’cap.
Allez ! Larguez vos amarres sur tous vos coque-lets et laissez-vous naviguer dans ce 56ème carnaval.
Bon vent !

<< Retourner à la page précédente


Sur cette page vous trouvez tous les éditos farfelus de ces dernières années. Nous allons tenter de les archiver ici pour vous faire rire! En effet, l'éditorial du journal Le Coq a toujours été une perle pondue par un de nos poulets à la plume très affûtée... bonne lecture !

2021 :: Le Coq :: Copyright Le-coq.ch